M – P

Material adverse change (MAC) Clause qui permet aux acquéreurs ou investisseurs pressentis de rompre les négociations au cas où un évènement extérieur viendrait à affecter de manière substantielle la société ou ses perspectives (voir chapitre 6).
Méthode des flux de trésorerie libres (DCF) Méthode d’évaluation d’entreprise basée sur l’actualisation des flux de trésorerie futurs (dite également méthode DCF, pour discounted cash flows) (voir chapitre 4).
Méthode des multiples Méthode d’évaluation d’entreprise basée sur la valeur de marché de sociétés comparables à la société étudiée (dite également méthode comparative) (voir chapitre 4).
Mezzanine (dette) Tranche de financement subordonné fréquemment utilisée lors des opérations de LBO. La mezzanine a souvent pour support des obligations à bons de souscription d’action (OBSA).
Microfinance La microfinance vise à fournir des services financiers (crédit, assurance, moyens de paiement…) à des populations pauvres. Essentiellement présente dans les pays en développement, elle existe également dans les pays développés ou elle concerne des personnes exclues du système bancaire (voir chapitre 1).
Multiple d’investissement Critère de performance utilisé en capital-investissement. Le multiple d’investissement est égal au ratio entre le prix de cession des titres et leur prix d’achat. Contrairement au TRI il ne prend en compte ni la durée de l’investissement ni les flux intermédiaires éventuels (dividendes reçus…) (voir chapitre 2).
New money Somme totale apportée par les actionnaires à une société lors d’une augmentation de capital (voir chapitre 5).
OBSA Obligation à bons de souscription d’actions
OCA Obligation convertible en actions
OPCVM Organisme de placement collectif en valeurs mobilières. Les principales formes d’OPCMV utilisées en France par les fonds de capital-investissement sont les FCPR, FCPI et FIP.
ORA Obligation remboursable en actions
Oséo Entreprise publique, bras armé de l’Etat français en matière de financement de l’innovation et de la croissance des PME et des entreprises de taille intermédiaire (voir chapitre 1).
Pacte d’actionnaires Convention entre les actionnaires d’une société. Rares dans les entreprises cotées, les pactes d’actionnaires sont fréquemment utilisés en capital-investissement afin de régir les relations entre actionnaires fondateurs et investisseurs financiers et de préserver la stabilité de l’actionnariat.
PER Le Price Earnings Ratio, ou P/E, est le ratio entre la valeur de marché des capitaux propres (ou capitalisation boursière) et le résultat net d’une société. Il est un des indicateurs utilisés pour évaluer les entreprises par la méthode des multiples (voir chapitre 4).
Pôle de compétitivité Un pôle de compétitivité rassemble sur un même territoire des entreprises, des centres de formation et des centres de recherche d’un même secteur d’activité, pour dégager des coopérations et des synergies et élaborer des projets innovants. La France compte environ 70 pôles de compétitivité financés sur fonds publics (voir chapitre 1).
Prêt d’honneur Un prêt d’honneur est un prêt sans intérêt ni garantie délivré au créateur ou au repreneur d’une entreprise, pour lui permettre de renforcer les fonds propres de celle-ci. Outre l’apport direct, l’objectif du prêt est de produire un effet de levier facilitant la levée de capital et de prêts bancaires. Les prêts d’honneur sont généralement compris entre 5000 et 50000 euros (voir chapitre 1).
Prime d’émission Lors d’une augmentation de capital par émission d’actions nouvelles, la prime d’émission est égale à la différence entre le prix d’émission des actions nouvelles et leur valeur nominale. Elle est inscrite au bilan comptable dans les capitaux propres (voir chapitre 5).
Prix d’émission Prix auquel sont souscrites les actions nouvelles lors d’une augmentation de capital par émission d’actions. La différence entre le prix d’émission et la valeur nominale est la prime d’émission.
Prix d’exercice Le prix d’exercice d’une option est le prix auquel peut-être acheté ou vendu l’actif sous-jacent. En finance entrepreneuriale les principales options utilisées sont des titres permettant un accès différé au capital (BSA, BSPCE, stock options) (voir chapitre 5).